Solidays 2012: première journée

Je n’étais pas sûr d’avoir envie de retourner encore une fois à Solidays cette année, mais la programmation m’a fait changer d’avis.

Je suis d’abord aller écouter Les Wampas, et je n’aime pas du tout, en fait. Je n’aime pas le grand n’importe quoi que les journalistes qualifient de «déjanté». Et je n’aime pas les chanteurs qui chantent faux.

J’ai été très content d’y retrouver Ayo. Son concert était vraiment super. L’avantage d’avoir fait un tube comme Down on my knees, c’est qu’elle n’a plus besoin de chanter  😉 sinon, Ayo a fait des impros, comme d’habitude.

Dans un style assez similaire, Selah Sue m’a laissé indifférent.

La bonne découverte du jour, c’est Bénabar. Je l’ai déjà entendu, évidemment, mais je ne lui avais pas accordé mon attention. Par contre, j’ai été submergé par son concert.

En fin de soirée, j’aurais aimé profiter de we are the 90s. Mais, il y avait juste trop de monde sous le chapiteau!

Dans la série des critiques, la programmation est difficile à lire. Il faut vraiment être débile pour ne pas aligner les concerts qui commencent en même temps!