Archives par mot-clé : Peer-to-peer

Allpeers ferme ses portes

J’avais testé Allpeers il y a quelques temps. Mais pas bien longtemps, bêta limitée à nu nombre trop restreints d’utilisateurs qui empêche de pouvoir partager, usage douteux (picasaweb est très bien pour échanger des photos), intégration dans Firefox qui me déplaît totalement (pour moi, un système de peer-to-peer doit tourner comme un service, et non à l’intérieur du navigateur web susceptible d’être fermé).

(via Stanblog)

Dadvsi

Les éditeurs et auteurs de logiciels libres sont mis en danger par DADVSI.

La preuve: la SPFF (représentant des producteurs indépendants) attaque en justice Azureus, Morpheus et Shareaza. Ces logiciels permettent en effet d’échanger en toute liberté et gratuitement des fichiers musicaux sur des réseaux peer to peer (P2P). Une activité qui tombe depuis le 1er août 2006 sous le coup de la loi du droit d’auteur et aux droits voisins dans la société d’information :

Est puni de trois ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende le fait d’éditer, de mettre à la disposition du public ou de communiquer au public, sciemment et sous quelque forme que ce soit, un logiciel manifestement destiné à la mise à disposition du public non autorisée d’oeuvres ou d’objets protégés (article L335).

Je pense comme l’an dernier que toute la difficulté d’interprétation repose bien entendu sur le « manifestement destiné ». En tout cas, la SPPF réclame 20,3 millions d’euros de dommages et intérêts.

Je trouve la démarche totalement débile: pourquoi ne pas attaquer les fabricants d’arme à chaque fois qu’un meurtre est commis avec.

Autre actualité dans le genre: Lafesse attaque YouTube, MySpace et Dailymotion en leur reprochant de diffuser de nombreuses vidéos dont les droits lui appartiennent. Il serait plus logique d’attaquer les personnes qui ont posté les vidéos en question plutôt que celui qui les héberge.

Dijjer extension released

Dijjer is a peer-to-peer network. What distinguishes it from similar P2P tools like bittorrent is how easy it is to use for publishers and users. The publisher must simply prefix his url with http://127.0.0.1:9115/.

This extension adds a context menu item to dowload a ressource via dijjer if the webmaster did not prefix his url. This extension requires [dijjer](http://dijjer.org/) to be installed and running in order to work.

Download Dijjer extension for firefox Edit April 16: Download on [addons.mozilla.org](https://addons.mozilla.org/extensions/2437)

Dijjer : un réseau peer-to-peer simple à utiliser

Il existe beaucoup de réseaux peer-to-peer. Le plus populaire et efficace aujourd’hui est à mon avis [bittorrent](http://www.bittorrent.com/).

Mais bittorrent a un défaut: la resource peut devenir indisponible si plus personne n’alimente le torrent. Ce serait bien si le torrent pouvait être couplé à une url http: on utilise le peer-to-peer pour économiser de la bande passante quand c’est possible, et on utilise le serveur http quand on n’a pas le choix. Et bien, c’est un peu ce que fait [dijjer](http://dijjer.org/).

Par ailleurs, la publication avec bittorrent n’est pas triviale. Il faut mettre en place un tracker, créer un petit fichier torrent (qui décrit le fichier sur ce tracker) et diffuser ce torrent. Là encore dijjer résoud ce problème. Si je veux distribuer http://blog.decamps.info/monfichier.ext en peer-to-peer, je n’ai qu’à faire un lien vers http://localhost:9115/http://blog.decamps.info/monfichier.ext

Pour l’utilisateur de bittorrent maintenant, il faut télécharger le .torrent et l’ouvrir dans le programme bittorrent préalablement installé (par exemple [Azureus](http://azureus.sourceforge.net/) ou [ktorrent](http://ktorrent.pwsp.net/)). L’utilisateur de dijjer n’a qu’à utiliser le lien http://localhost:9115/http://blog.decamps.info/monfichier.ext qui correspond à un téléchargement http ordinaire. Mais qu’est-ce que ce port 9115 sur ma machine? Et bien c’est le programme dijjer qui a ouvert un service, un proxy http distribué pour résumé.
Et comme http://localhost:9115/http://blog.decamps.info/monfichier.ext n’est pas très joli, on peut passer par http://dijjer.org/get/http://blog.decamps.info/monfichier.ext qui fournit en plus des explications sur l’installation du client dijjer (écrit en java).

Tout cela semble très bien, surtout quand on sait qu’il existe une [extension firefox](https://addons.mozilla.org/addon.php?id=753) qui ajoute un « sauvegarder avec dijjer » qui ajoute simplement http://localhost:9115/ devant l’url.

Maintenant, les choses ne sont pas si idéales. D’abord parce que ajouter http://dijjer.org/get/blabla devant l’url crée un « single point of failure » vis à vis du site dijjer.org. Mais d’un autre côté, l’url http://localhost:9115/blabla fournira un résultat peut compréhensible si dijjer n’est pas démarré sur l’ordinateur de l’utilisateur — ce qui n’est pas peu acceptable dans la philosophie du « dijjer est plus simple que bittorrent ».

Et finalement, la popularité de bittorrent lui fournit un gros atout. Si je suis le seul à utiliser [Dijjer](http://dijjer.org/), il est certain que je profiterai assez peu du peer-to-peer. Bon je teste un peu plus et je vous tiens au courant.

En attendant, sur Gentoo il existe un [ebuild de Dijjer](http://bugs.gentoo.org/show_bug.cgi?id=101245) non officiel. Et l’extension firefox citée précédemment ne s’intalle pas sur firefox 1.5. J’ai donc fait une nouvelle extension qui porte le joli nom de Dijjer this! (à télécharger par dijjer, bien sûr avant qu’on ne la trouve sur [Mozilla addons](https://addons.mozilla.org/firefox/2357/)).

(tags: )

Le peer-to-peer facile avec AllPeers

J’ai reçu aujourd’hui mon accès à la version bêta de AllPeers. AllPeers est un nouveau système de peer-to-peer.

Première originalité: on n’échange que ce qu’on veut et avec uniquement qui on veut. Ca me semble assez idéal pour partager photos personnelles ou s’échanger de la musique entre amis.

Deuxième originialité: l’interface est intégrée dans firefox — mais est-ce vraiment ce que l’on veut?

Pour le protocole, j’ai cru comprendre que ça fonctionnait sur bittorrent. AllPeers est donc un serveur bittorrent qui implémente des accréditations d’accès aux fichiers partagés.

Pour résumé, quelle est mon opinion de AllPeers? Elle est bien vide: d’abord parce que je viens de recevoir mon accès, et ensuite … parce que j’ai besoin d’amis.

Je lance donc un appel à ceux qui me connaissent, qui utilisent Firefox et qui voudraient tester cela avec moi (reste-t-il quelqu’un?). Préviens-moi par mail ou laisse un commentaire! J’ai 3 invitations à offrir.